Aider son aîné à accepter l'arrivée de bébé

 

Voici pour vous encore le mode d'emploi noté "Gold" que j'ai écris sur LOONEO :

Astuces / Conseils

mettez vous en lien avec la puéricultrice de la PMI (Protection Maternelle et Infantile) de votre quartier..elle vous rendra visite et vous sera toujours de bon conseil..


100 % des utilisateurs (2 sur 2) trouvent ce mode d'emploi utile. Et vous?   

100%0%

Résumé / Introduction :

Je n'aurais jamais la prétention d'égaler notre Supernany, que j'adorais et qui est partie trop tôt...

Cependant, au moins pour LOONEO, je serais fière et heureuse d'être la personne de référence en ce qui concerne les conseils en matière d'éducation et de petite enfance, tout simplement parce que c'est ma passion depuis 20 ans..

Ce mode d'emploi est pour vous, jeunes parents, qui allez devoir annoncer à votre aîné, l'arrivée d'un bébé...

Etape 1 :

J'ai encore en mémoire, la visite d'une maman avec son petit bonhomme de deux ans...nous avons parlé longuement de son enfant...mais ce n'est qu'au bout d'une heure environ qu'elle m'a parlé du bébé qui était en route..
En effet elle avait un petit bidon tout mignon...

Je me suis aperçue alors que ce petit garçon si turbulent que je voyais pour la première fois, qui accaparait pleinement sa mère, ne semblait pas vraiment savoir ce qui allait arriver dans quelques mois...
C'est sans doute ce qui m'a donné l'envie d'écrire ce petit mode d'emploi !

Je suis étonnée de voir combien de parents n'imaginent pas une seconde que leur petit bout puisse s'être aperçu de quelque chose, avant même qu'on lui en parle !

Un enfant perçoit chaque changement chez ses parents, il est bien plus attentif et à l'écoute de ce qui se dit et se fait qu'on pourrait le penser..

Alors, il est vraiment illusoire de penser qu'il est encore trop petit pour que vous lui parliez....il sait déjà beaucoup de choses, et suivant son âge, il aura compris qu'il va y avoir des changements, et lui cacher serait une grande erreur, source d'angoisse.. ! 

Les enfants sont des "éponges" qui captent toute nouvelle émotion chez leurs parents, tout changement dans la vie quotidienne, et cela dès leur plus jeune âge...
Vous allez donc devoir parler à votre aîné...

Etape 2 :

Vous avez compris qu'il va falloir partager votre bonheur (eh oui !!! il faut dire à votre enfant que cette nouvelle grossesse est un bonheur pour vous et votre compagnon...et pour toute la famille !)mais à quel moment faire cette annonce ??

Par expérience personnelle, je vous conseille vivement d'attendre la fin du troisième mois de grossesse, car vous savez qu'avant cette date, vous risquez malheureusement, de faire plus facilement, une fausse couche ...Votre enfant ne comprendrait pas la perte d'un bébé...

Et tout naturellement les choses vont venir d'elles-mêmes lorsque votre petit ventre va s'arrondir, et suscitera l'étonnement de votre enfant....c'est à ce moment là que vous pourrez lui annoncer la venue prochaine de son petit frère ou de sa petite soeur....


Il faudra bien sûr insister sur le fait que ce bébé va grandir dans votre ventre, qu'il n'était qu'une petite graine, qui va pousser dans votre ventre...pour devenir un bébé, et venir rejoindre la famille, mais que cela prendra du temps, plusieurs mois...

Les enfants n'ayant pas la notion du temps, trouvez des repères faciles : le bébé arrivera à Noël, ou un peu avant...après...

Il viendra pendant les vacances de Pâques...les grandes vacances, l'été, l'hiver....à vous de faire preuve d'imagination !
Pourquoi ne pas faire un petit calendrier avec votre aîné pour l'aider à comprendre quand ce bébé arrivera et à le faire patienter !
Vous aiderez ainsi votre petit à se projeter dans l'avenir : accrochez ce calendrier dans la cuisine et sa chambre !

Faites une boite aux lettres avec une boite à chaussures et une fente dans le couvercle, et permettez lui de poster des petits mots, des dessins ,à son petit frère ou sa petite soeur..dites lui que c'est une boite à secrets que personne ne lira....qu'elle sera destinée au bébé et à personne d'autre...canalisez ainsi ses colères, ses mécontentements, ses peines..permettez lui d'extérioriser ses sentiments si contradictoires et dévastateurs..

Etape 3 :

Au fil de la grossesse, faites participer autant que possible votre aîné aux préparatifs pour cette naissance à venir : décorez la chambre du bébé, choisissez avec votre enfant des layettes...

Faites lui caresser votre ventre et parler à votre bébé, dites lui qu'il l'entend déjà même s'il ne peut pas lui répondre....faites lui toucher dès que vous ressentirez les premiers mouvements...n'ayez crainte de le choquer ...ce sont des gestes naturels et sains..
Plus vous partagerez ces moments de joie avec votre enfant, plus il attendra la venue du bébé avec la même impatience que vous !

Achetez des livres pour lui montrer ce qu'est la venue au monde, et l'arrivée d'un bébé dans une famille...

Préparez le également à la séparation nécessaire lors de l'accouchement, dites lui que le bébé ne peut pas arriver à la maison, que vous devez aller à la maternité pour qu'il vienne...qu'on ne vous fera pas de mal, que les dames seront très gentilles avec vous et le bébé et que vous reviendrez très vite à la maison...
Parlez lui en détail de l'organisation de cette semaine...rappelez lui qui s'occupera de lui, qui viendra le chercher chez la nounou ou à l'école, qui lui donnera ses repas, qui lui donnera le bain, le couchera....plus il en saura, moins il redoutera ce moment là !

Il va vous voir préparer la valise et cela peut être source d'angoisse si vous ne lui répétez pas sans cesse que vous allez vite revenir, qu'il pourra venir vous voir, que vous continuerez à l'aimer comme avant...

Vous n'en ferez jamais trop, rassurez-vous !!

Et en cela, souvenez-vous, que vous seule connaissez mieux que quiconque votre enfant..et ne tolérez pas que l'on vous dicte ce que vous avez à faire...ni vos amies, ni votre mère,votre belle-mère...faites-vous confiance,et demandez leur de vous laisser gérer cette séparation !
Vous y arriverez d'autant mieux que personne ne sera là à vous mettre une pression trop forte!

Etape 4 :

Lors de votre départ à la maternité, rassurez le encore, et dites lui que vous allez vite revenir, que vous allez vous reposer quelques jours pour faire naître le bébé...

Lors de la première visite à la maternité, prenez soin de disposer à côté du berceau un cadeau à son attention, qui sera le cadeau du bébé pour son grand frère ou sa grande soeur...histoire de bien commencer cette relation..
De même, achetez avec votre aîné un petit doudou au bébé, et emballez-le ! votre enfant sera ravi et fier d'offrir à son petit frère ou sa soeur son premier cadeau ! cela fera de lui un grand et créera un lien tout de suite..

Si vous avez choisis une layette ensembles, mettez la au nourrisson et rappelez à votre aîné que le bébé porte ce qu'il a choisit pour lui..il en sera très fier !

Laissez-le observer ce nouveau bébé, mais ne lui imposez pas de le prendre dans les bras, de le toucher, de l'embrasser, si vous sentez toutefois de la réticence...cela viendra plus tard, il faut un peu de temps à certains petits...ne le pressez pas de questions du style " alors, tu l'aimes ce bébé ? tu le trouves beau ? tu es content ??"

Vous risquez de créer des conflits de loyauté,car votre enfant n'osera peut-être pas vous décevoir et se sentira obligé de vous répondre par l'affirmative alors qu'il éprouvera des sentiments contradictoires et troublants pour lui..il a le droit de ne pas éprouver spontanément de l'amour, de la joie..laissez le temps au temps !

Votre rôle sera de le rassurer sur sa place, de lui dire que le coeur d'une maman grandit avec le temps et les enfants qui arrivent, qu'il sera toujours votre bébé d'amour...

Soyez indulgent et compréhensifs, il pourra avoir des gestes un peu maladroits au début, excusez -le et ne portez aucun jugement négatif..apprenez lui la douceur ...ce n'est pas une évidence..achetez lui un poupon (et oui messieurs ...même un garçon pourra apprécier un poupon ....cela ne décidera pas pour autant de ses choix identitaires plus tard !!! rires !)

Etape 5 :

Vous voilà de retour à la maternité avec vos deux poussins !

Surtout demandez au papa de prendre quelques jours de congés pour que ce retour se passe sereinement..les premiers jours risquent de ne pas être évidents pour vous : fatigue, irritabilité, manque de sommeil et d'organisation..
Mais surtout ne commettez pas l'erreur de placer votre aîné(e) chez papi et mamie, ou chez tatie..il se sentirait tout de suite exclu et votre histoire commencerait bien mal !

Gardez le auprès de vous ..expliquez lui (surtout s'il a plus de trois ans), que le retour à la maison est un peu fatigant pour vous, que vous risquez même d'être épuisée, de pleurer parfois..il peut comprendre..mais dites lui que c'est normal, que ce n'est ni de sa faute ni de celle du bébé, mais que c'est toujours comme ça pour toutes les mamans..il sera rassuré, et ne s'en voudra pas, ni au bébé, de votre état.

Remettez certaines tâches à plus tard, votre linge et votre ménage peuvent attendre, et vous trouverez certainement une bonne âme pour venir vous aider !

Concentrez vous sur vos deux enfants : le grand a besoin de vous plus que jamais, de vos câlins et de vos mots d'amour, de votre attention.consacrez lui des moments bien à lui quand bébé dort...une petite histoire, un dessin qu'il vous fera...des bisous et des câlins encore et encore..

Lorsque vous allaitez ou donnez le biberon acceptez sa présence mais priez le de rester sage, dites lui que c'est important pour vous et le bébé...

Voilà un petit conseil de pro : mettez vous confortablement sur votre lit, dans votre chambre...installez vous avec des coussins, et autorisez votre grand à venir s'allonger contre vous, la tête sur vos jambes..il pourra avoir un contact privilégié avec vous même quand vous nourrirez bébé..
Permettez lui d'assister aux soins : bain, change..pour cela pensez à vous mettre à sa hauteur : rien de mieux pour ça que de changer un bébé au sol.votre enfant pourra s'assoir à vos côtés et vous regarder faire : pas de jalousie

Etape 6 :

Acceptez avant tout l'idée qu'il n'y a pas de mère parfaite, et donnez vous le droit à l'erreur !
je m'entends :

Vous avez pris du temps avec votre grand et l'heure du bain vous a échappé...et bien tant pis ! ce n'est pas un drame et cela ne fera pas de vous une mauvaise mère !!

Un petit coup sur le visage et les fesses....une couche propre, un pyjama propre...et voilà ! le tour est joué !!

J'ai un agrément pour 4 petits, et donc il m'arrive forcément d'avoir plusieurs enfants du même âge ensembles..alors un truc très utile que je vous livre est de vous mettre le plus souvent possible à la hauteur des enfants, c'est à dire au sol !!

Je donne souvent le biberon au plus petit, pendant que mon petit jaloux préféré vient me monter sur le dos, me faire des bisous, se coucher sur ma jambe...pour me montrer qu'il existe !
Je lui dit alors que je l'aime aussi (il ne parle pas encore !) mais que je suis occupée à donner à manger au bébé..et qu'après je lui ferai plein de câlins ...

Il n'y a ainsi pas de problèmes...

Parfois, toujours au sol, je prend le bébé contre moi, à califourchon sur ma jambe gauche, visage contre ma poitrine...et le plus grand, sur l'autre jambe, tout contre moi aussi...de merveilleux moments de tendresse, qui évitent la jalousie !

N'hésitez pas à vous faire aider pour les tâches ménagères, et faites vous livrer les courses ..c'est très pratique et vous évite bien de la fatigue et de la perte de temps !
Vous avez mieux à faire !

Gardez un rythme de vie pour votre grand : le soir, racontez lui une histoire, puis couchez le entre 19 et 20 h..et ne dérogez jamais à cette règle !
ainsi vous aurez un peu de répit pour vous et bébé... 
Demandez au papa de rentrer tôt dans la mesure du possible pour vous aider si vous rencontrez des problèmes d'autorité ...

Et quoi qu'il en soit, ne vous faites pas de soucis, nous sommes toutes passées par là..échangez avec vos amies, ou sur des forums...vous y trouverez du soutien et des conseils !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×