AIDER UN BEBE CONSTIPE

Voici  pour vous mon travail édité sur LOONEO et qui m'a valu un avis GOLD !

 

Astuces / Conseils

Il faut éviter les laxatifs et les suppositoires, sauf s'ils sont prescrits par votre médecin. 

Il faut également évite le thermomètre, utilisé quelquefois pour stimuler l'enfant, car il risque de le blesser .

Consultez un gastro-entérologue, il y en a qui consultent à l'hôpital gratuitement, et d'autres en cabinet privé.
N'hésitez pas, ce sont des spécialistes du transit intestinal !

N'oubliez pas de consulter également un psychologue, et n'oubliez pas qu'un bébé vous dit bien souvent avec des MAUX ce qu'il ne peut pas vous dire avec des MOTS !

Résumé / Introduction :

Cette fiche "mode d'emploi" est destiné aux mamans soucieuses du bien-être de leur bébé, qui souffre de constipation.

Votre bébé est vraiment constipé s'il n'a de selles que deux ou trois fois en une semaine, et que celles-ci sont compactes, sous
formes de petites boulettes, et qu'il force vraiment pour les évacuer !

Si vous allaitez votre bébé, il doit normalement ne pas souffrir vraiment de ce trouble, et une bonne hygiène de vie, vous 
aidera à tout remettre en ordre !

Il est bon aussi de se rappeler que bien souvent la constipation est due à des petits soucis psychologiques, votre enfant, surtout
lorsqu'il est un peu plus grand, est capable de se retenir pour s'opposer !

Réfléchissez bien aux éventuels changements qui ont pu ennuyer votre petit, et voyez ce que vous pouvez apporter comme solution..

Même si vous le pensez trop petit pour comprendre, parlez à votre enfant pour atténuer son anxiété, c'est le meilleur des remèdes !

bebe troubles digestifs

Etape 1 :

A) L'ENFANT AU BIBERON 

Il est habituel en cas de constipation de changer l'eau du biberon, avec de l'eau d'"Hépar" qui 
est reconnue pour aider le transit , mais pensez tout de même à demander l'avis de votre
pédiatre, afin de ne pas risquer de surcharger les reins de votre bébé, avec les nombreux sels
minéraux que contient l'Hépar.

Vous pouvez également simplement rajouter au biberon, un peu d'eau supplémentaire, afin de rendre le lait plus léger, et permettre un meilleur transit .

Si votre bébé à l'habitude de prendre des céréales dans son lait, évitez temporairement d'en mettre, et préférez les légumes moulinés pour épaissir le biberon.

Dans la journée, faites bien boire le bébé, et surtout ne donnez pas de boissons contenant du sucre : préférez là encore des jus de fruits (jus de pruneaux).

Pour les bébés au biberon vous pourrez trouver des laits dits " de transit" qui remplaceront, le temps du trouble , le lait habituel.

Si votre bébé est diversifié, faites juste un bouillon de légumes verts (courgettes par exemple) que vous filtrerez et utiliserez comme eau dans le biberon, vous verrez, c'est très efficace !

Si vous avez un doute n'hésitez pas à demander conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin !

Etape 2 :

B) L'ENFANT QUI COMMENCE A MANGER :

Vous allez pouvoir varier le menu de bébé et lui donner des légumes variés et riches en 
fibres, tels que les épinards, les haricots verts, la salade cuite, les courgettes...

Au dessert et au goûter, préparez des compotes avec des pruneaux, des fruits bien mûrs, mais 
aussi des laitages..(yaourts bio natures)

Il est bien évident que vous éviterez pendant un temps les féculents, (pâtes, riz) et les aliments qui sont réputés constiper un enfant, comme les bananes, les carottes, le chocolat..

Encore une fois, donnez lui à boire dans la journée des jus de fruits à base de pruneaux .

Je vous donne une astuce que j'utilise à la maison, et qui s'avère efficace : essayez de donner le matin, alors qu'il est encore à jeun, une cuillère à café d'huile d'olive, qui va ramollir ses selles et l'aider à les évacuer ! 
Vous pouvez mettre cette cuillère d'huile dans son repas de midi à la place du beurre .

Il faut vraiment tout faire pour éviter que cette constipation ne devienne chronique, et, s' il est en âge de le comprendre, expliquer à votre petit bout qu'il doit faire caca tous les jours, et que s' il ne le fait pas, il aura très mal au ventre et qu'il devra peut-être même aller à l'hôpital pour l'aider ...
Faites de son pot un allié, décorez-le, rendez le attrayant et rigolo, et apprenez à votre bonhomme à y rester un moment, et à essayer de pousser...

Si vous pensez que rien n'est efficace, consultez un psychologue, qui vous aidera à déchiffrer le malaise de votre enfant, qui le pousse à retenir ainsi ses selles, au lieu de parler de ses angoisses ou de ses craintes .

La parole libérée, l'intestin de votre petit se "dénouera" peut-être par miracle !

J'en ai fait moi-même l'expérience il y a longtemps avec ma fille qui souffrait psychologiquement, et qui se retenait d'aller à la selle ..J''ai consulté des pédiatres, des ostéopathes et finalement un psychologue afin de comprendre et de pouvoir  l'aider ...

Etape 3 :

Les traitements éventuels :

Il existe évidemment des suppositoires à la glycérine mais il vous faut demander tout de même l'avis de votre médecin ou de votre pédiatre, car ceux-ci peuvent à la longue, irriter le colon de votre bébé.

L'homéopathie peut s'avérer bien utile dans cette pathologie ..

L'idéal est de prendre rendez-vous avec un médecin homéopathe qui adaptera le traitement à la forme de constipation de votre bébé ainsi que la posologie.
Voici quelques remèdes homeopathiques : 


- Magnesia muriatica 9 CH en cas de selles dures en forme de billes

- Alumina 9 CH, pour éviter les hémorroïdes et soulager votre enfant

- Bryona Alba 9 CH en cas de selles très sèches

( en général trois granules, dix minutes avant chaque repas, soit trois fois par jour )


Il existe en pharmacie des tisanes au fenouil efficaces contre les coliques et la constipation
(Milupa).

Vous pouvez aussi masser doucement le ventre de bébé plusieurs fois par jour et, lors du 
change, faites-lui faire le mouvement de pédaler avec ses jambes pour stimuler le mouvement intestinal.

Il existe aussi une technique qui consiste à faire un lavement au bébé avec une poire spéciale que vous trouverez en pharmacie : 
faites une tisane de camomille que vous aurez laissée tiédir que vous injecterez dans l'anus du bébé, c'est vraiment efficace pour ramollir les selles trop dures !
Prenez soin de huiler la poire afin de ne pas blesser l'enfant ..

Etape 4 :

Si malgré tous vos efforts votre bébé ne retrouve pas un transit normal, n'hésitez pas à consulter un autre médecin, ou un autre pédiatre, car il peut s'agir, même si c'est extrêmement rare, d'une pathologie plus grave ...(maladie de Hirschsprung, dont le traitement est chirurgical ; ou bien des malformations du colon, de l'intestin....)

De plus, il y a de vrais risques liés à la constipation aïgue chez le petit , notamment un risque de fissure anale , plus encore que les hémorroïdes, qui sont un peu plus rares chez l'enfant ...

Dans un cas encore plus grave, l'enfant peut faire une occlusion intestinale aiguë : c'est une cause d'hospitalisation en urgence et parfois d'une intervention chirurgicale !

L'enfant qui fait une occlusion, se plaint de fortes douleurs au ventre, se met à vomir brutalement et abondamment, n'arrive pas à faire ses selles, a le ventre tendu, il est pâle et en sueur..
En cas de doute, appelez de suite les urgences pour qu'ils vous donnent les premiers conseils . 


Tous les conseils donnés dans ce mode d'emploi, un peu de bon sens et un peu de psychologie, devraient suffire à vous aider, ainsi que votre bébé, à trouver une solution à cette pathologie qui vous gâche la vie à tous les deux !

 

Etape 5 :

Voici des livres traitant de la constipation, qui vous seront d'une aide précieuse :

Un livre destiné aux enfants :

«Maman ! Maman ! J'ai mal au ventre »

Rémi Charlip
Collection : Aux couleurs du temps
Editeur : Circonflexe 


Pour les parents :

«Diarrhées, constipation et douleurs abdominales chez l'enfant » 

Maurage
Collection : Conduites
Editeur : Doin

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×