L'ETOUFFEMENT

Texte emprunté à http://www.croix-rouge.fr/ MERCI à eux !

 

Un enfant en bas âge porte tout à la bouche, et un petit jouet, une pièce de monnaie, une cacahuète peuvent être à l'origine d'un étouffement..

La première des attittude est sans conteste celle de la protection de l'environnement du tout petit, particulièrement chez les professionnelles de la petite enfance, et ainsi dans la prévention, l'anticipation  des risques éventuels !

Si malgré toutes ces précautions votre enfant n'arrive plus à respirer, il faut agir très vite et adopter tout de suite les bons gestes car sa vie est en danger !

Devant l'obstruction brutale des voies aériennes par un corps étranger, deux types d'attitudes sont à distinguer :

A) L'enfant respire spontanément, il crie ou pleure : ENCOURAGEZ ses efforts de toux, il n'est pas en danger de mort ! Ne réalisez pas d'autres gestes, SAUF si la difficulté ventilatoire s'aggrave et si un arrêt de la ventilation survient !

B) L'enfant n'arrive plus à respirer, aucun bruit de sort de sa bouche : N'essayez PAS de retirer le corps étranger de la bouche, cela risquerait de l'enfoncer encore plus profondément dans la gorge.

La victime ne peut donc pas répondre, ni respirer, ni tousser...elle peut émettre des sifflements ou tenter de tousser SANS EMETTRE UN BRUIT.

Donnez un MAXIMUM de cinq claques dans le dos de la victime. Après chaque claque, vérifiez si l'objet a été expulsé..


Si les claques dans le dos  n'ont pas d'effet, alternez CINQ CLAQUES dans le dos et CINQ (maximum) COMPRESSIONS ABDOMINALES.


Technique : les claques dans le dos (adulte et enfant de plus d'un an)

8

Tenez-vous sur le côté et un peu en arrière de la victime.

Penchez-la vers l'avant en soutenant sa poitrine d'une main, ce qui permettra à l'objet obstruant les voies aériennes de ne pas s'enfoncer davantage dans la trachée.

Administrez un maximum de 5 claques entre les omoplates. Chaque claque a pour but de provoquer un mouvement de toux permettant de déloger l'objet.

Après chaque claque, observez si le corps étranger a été rejeté ou non. Dans l'affirmative, la victime reprend sa respiration et tousse, et il est inutile de lui donner d'autres claques dans le dos.

 

Technique : les compressions abdominales (adulte et enfant de plus d'un an)

 

9

Tenez-vous derrière la victime et placez vos bras autour de la partie supérieure de son abdomen.

Penchez la victime vers l'avant.

Placez un de vos poings fermés entre le nombril et l'extrémité inférieure du sternum.

Maintenez votre poing en place à l'aide de votre autre main. Enfoncez fortement votre poing vers vous et vers le haut. Recommencez ce geste 5 fois au maximum.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site